Rechercher dans ce blog

mardi 26 août 2014

Momentum et valeur, le mariage de l’eau et du feu?



   Le momentum antinomique de l’investissement dans la valeur, vraiment ? ou catalyseur de l’investissement dans la valeur.


Le momentum

Les investisseurs ont tendance à suivre le marché et on constate que les valeurs qui ont surperformés pendant une période de 6 mois, 1 an ont tendance à continuer leur surperformance et inversement pour les valeurs baissières. Sur des périodes plus courtes, inférieure à 6 mois, la tendance est moindre et elle s'éteint après 3 ans.

Comme la finance comportementale nous l’apprend, les gens mettent du temps à assimilé de nouvelle chose, mais également à changer d’avis. C’est également une illustration de notre comportement grégaire.

Une étude du Crédit Suisse et de la London Business School à montrer qu’une approche momentum sur le marché Anglais à délivrer une performance annuelle de 14,3% depuis 1900 contre 9,5% pour la bourse

Richard Driehaus souvent présenté comme le père de l’investissement momentum au lieu d’essayer d’acheter bas et vendre haut, cherche à acheter haut et à vendre encore plus haut en d’autre terme il surfe sur la vague.

L’investisseur dans la valeur achète les titres dont les ratios sont les plus faibles, car il estime que le marché reconnaîtra tôt ou tard la vraie valeur d’un titre, on parle aussi du retour à la normale.

Le piège de l’investissement dans la valeur (value trap) ce sont les titres qui restent éternellement bas ainsi que ceux dont le bilan continue à se détériorer.

L’investissement Momentum et dans la valeur peuvent sembler antinomique, mais en réalité en ajoutant à une stratégie valeur une dose de momentum, nous évitons le piège de la valeur puisque le titre a déjà commencé sa hausse, son retour à sa valeur normale et pour l'investisseur momentum, il évite de payé des valeurs trop chères.

Dans la 4e édition de “What Works on Wall StreetJames O’Shaughnessy à décrit une sélection de valeurs à la fois momentum et value qu’il a appelé « Trending Value ».

Dans un article précèdent 'Quel est le meilleur des ratios?', nous avions vu que le meilleur ratio est le cours/valeur comptable et dans un autre article 'L'endettement mesuré par le ratio Dette/EBITDA' nous avons vu que sélectionné des valeurs peu endettées amenait un surcroît de performance. A ces 2 ratios typiquement value, j’ajoute une dynamique momentum avec la force relative à 6 mois.

Ticker Mkt Cap € m P/B Net Debt EBITDA Net Debt / EBITDA Gearing % RS 6m Name Sector
RAL 1,778 1.25 8,386 3,720 2.25 591 18.9 Rallye SA Consumer Defensives
HOLCO 29.2 1.13 1.48 7.31 0.20 5.7 16.5 Holland Colours NV Basic Materials
AFO 37.4 0.95 -17.2 8.56 -2.01 -43.4 5.34 Afone SA Telecoms
ALDLS 26.8 1.29 16.4 7.43 2.21 79 20.6 Dlsi SA Industrials
SWA 110.9 0.86 51.7 28.5 1.81 39.9 7.3 Sektkellerei Schloss Wachenhei… Consumer Defensives
B8A 216.7 1.01 -109 116.9 -0.93 -51 1.3 Bavaria Industries AG Industrials
BH 837.4 0.76 490.9 249 1.97 44.5 0.28 Bongrain SA Consumer Defensives
TERB 100.4 1.04 62.4 30.8 2.03 64.8 0.91 Ter Beke NV Consumer Defensives
HBM 1,027 1.13 -97.7 196.6 -0.50 -10.7 5.94 Hornbach Baumarkt AG Consumer Cyclicals
SCDV 96 1.18 -31.1 15 -2.07 -38.4 11.7 Securidev SA Industrials
HF 29.3 0.51 -4.66 4.56 -1.02 -8.01 27.3 HF SA Telecoms
TIPI 57.1 1.28 33.3 15.4 2.16 74.9 8.39 Tipiak SA Consumer Defensives
ENI 66,732 1.14 14,724 22,756 0.65 25.2 5.76 Eni SpA Energy
LACR 80.1 0.85 26 16.6 1.57 27.4 11.7 Lacroix SA Industrials
WUG 104 0.96 -13.3 19 -0.70 -12.2 4.59 Westag & Getalit AG Consumer Cyclicals
RHK 3,259 1.15 -2,091 1,479 -1.41 -73.5 0.28 Rhoen Klinikum AG Healthcare
UZU 131.1 1.21 38.2 20.7 1.85 35.1 11.9 Uzin Utz AG Basic Materials
ITM 1,126 0.64 1,701 688.3 2.47 96.3 1.2 Italmobiliare SpA Basic Materials
ERG 1,472 0.84 807.5 379.9 2.13 45.5 2.4 ERG SpA Energy
PVL 73.6 0.57 46.4 26.8 1.73 35.8 35.3 Plastiques du Val de Loire SA Basic Materials
ELN 108.3 0.85 -20.4 13.7 -1.49 -15.9 25.3 El En SpA Healthcare
DELB 5,320 1.07 1,344 940 1.43 26.9 1.1 Etablissements Delhaize Freres… Consumer Defensives
OPN 70.8 0.76 -3.4 11 -0.31 -3.61 5.82 Groupe Open SA Technology
REP 25,014 0.94 4,967 2,217 2.24 18.6 4.36 Repsol SA Energy
FNAC 544.2 1.01 -461.4 115.7 -3.99 -85.5 34.2 Groupe Fnac SA Consumer Cyclicals
TTR1 54.9 1.25 -2.59 7.93 -0.33 -5.92 8.2 Technotrans AG Industrials
PREC 53 1.18 -11.3 10.4 -1.09 -25.2 9.24 Precia SA Industrials
WAC 1,155 1.21 222.3 175.9 1.26 23.4 35.6 Wacker Neuson SE Industrials
MOUR 44 1.07 -34.2 2.35 -14.55 -82.8 13.9 MOURY CONSTRUCT S.A. Industrials
AURE 60.5 0.87 2.8 9.47 0.30 4 6.82 Aurea SA Industrials
PRM 104.5 1.23 2.6 11.7 0.22 3.07 8.3 Prim SA Healthcare
APAM 1,945 0.83 663 439 1.51 21.1 55.4 Aperam SA Basic Materials
STM 5,604 1.17 -784 574 -1.37 -12.3 2.25 STMicroelectronics NV Technology
GSZ 43,795 0.92 31,223 14,194 2.20 65.1 2.96 GDF Suez SA Utilities
GBLB 11,452 0.91 1,920 1,046 1.84 15.2 5.37 Groupe Bruxelles Lambert SA Basic Materials
CDA 386.7 0.53 307.7 140.8 2.19 41.9 2.72 Compagnie des Alpes SA Consumer Cyclicals
TAM 273.2 0.97 136.7 81.6 1.68 48.4 46.2 Etam Developpement SCA Consumer Cyclicals


lundi 18 août 2014

Le gaz de schiste, la révolution est en marche.

Le gaz de schiste provient de couches sédimentaires, la roche mère, formée il y a des millions d’années sous les mers et les océans. Le gaz contenu dans le schiste se trouve dans des espaces interstitiels, dans des fractures verticales ou a été absorbé dans des grains de minéraux et de matières organiques.

Pour libéré le gaz il est nécessaire d’avoir recours à la fracturation hydraulique, parfois les roches réservoir contienne également de l’huile se schiste (pétrole), mais en bien moindre quantité.

La production de gaz reste croissante malgré la baisse du nombre de plateformes de production, au 1er trimestre 2014 la production était de 68,1 milliards de pieds cubes par jour, contre 66,5 en 2013.

La baisse du nombre de forages résulte de la faiblesse du prix du gaz, mais les prix commencent à remonter avec un prix moyen au premier semestre 2014 de $ 4,60 par million de BTU (unités thermiques britanniques) contre un prix moyen de 3,73 $ en 2013.
Cette faiblesse des prix a mis en péril la rentabilité de certains producteurs, l’amont et l’aval sont souvent mieux protégés de la fluctuation des prix.

Amont.

Les entreprises situées en amont de la production du gaz de schiste et qui  tirent une part substantielle de leur revenu du gaz de schiste.

  • U.S. Silica Holdings, Inc.(SLCA) fournit du sable de fracturation, bénéficie d’une forte demande ce qui lui a permis d’augmenté ses prix, le gaz et le pétrole assure 75% des revenus de SLCA
  • Pioneer Energy Services Corp. (PES) est une société de forage, la demande est croissante, durant le dernier trimestre PES a connu le plus haut taux d’utilisation de ses plateformes depuis sa création.

Exploitation.

  • WPX Energy (WPX) actif dans plusieurs états américains, mais aussi en Argentine et en Colombie, possède des réserves importantes. Cette année WPX devrait atteindre le break-évent et la production devrait augmenter de 40% et être bénéficiaire en 2015. 
  • Ultra Petroleum Corp.(UPL) a fait de beau bénéfice durant le 1er semestre de l’année, UPL fait un gain de $208 millions pour un CA de 622 millions, UPL est endettée, mais son importante génération de cash lui permettra de réduire l'effet de levier, la production devrait augmenté de 18% annuellement jusqu’en 2018.
  • Range Resources (RRC) est le deuxième producteur ayant les coûts les plus bas en Amérique, derrière Cabot Oil. La production par action a cru 17,3% par an depuis 2008 et les réserves de 22,8%, le nombre d’actions lui n’a augmenté que de 3,64%.
  •  EOG Resources (EOG) produit surtout de l’huile de schiste et est ainsi moins dépendant de la faiblesse du prix du gaz, EOG produit également son sable pour la fracturation ce qui abaisse son coût et possède également ses propres infrastructures pour le transport ferroviaire.
  • Continental oil (CLR) production dans le Bakken du Dakota du Nord et du Montana a pour ambition de triplé sa production et ses réserves d’ici 2017.

Transport

  • Morgan Inc (KMI) fusionne avec ses entreprises filles Kinder Morgan Energy Partners (KMP), Kinder Morgan Management LLC (KMR) et El Paso Pipeline Partners (EPB). Il devient ainsi le plus grand transporteur d’énergie et détient un grand nombre de pipelines, gazoduc et terminaux, KMI est le 1er transporteur de gaz, et celui-ci représente plus de la moitié de ses activités.
Le prix du gaz est de 4$ par million de BTU aux USA de 9$ en Europe et de 16$ au Japon, le prix du transport est de 2$ vers l’Europe et de 3$ vers l’Asie de l’est.

  • Cheniere Energy (LNG) deviendra le 1er exportateur de gaz liquéfié, et ce dès la fin 2015, son niveau de valorisation est élevé et LNG est toujours en perte. 
D'autres projets ont été approuvé depuis peu: Dominion's Cove Point, Freeport (FCX) LNG, Sempra's Cameron LNG et Leucadia National Corp (LUK)'s Oregon LNG.
  • Exmar (EXM) est spécialisé dans le transport maritime de LNG et fourni également des unités de gazéification/liquéfaction y compris en dehors d’infrastructures portuaires. Dans les prochains mois, EXM devrait créer une MLP aux USA.

Aval.

La révolution industrielle induite par le gaz à bas prix s'étend à de larges secteurs de l'économie américaine.
  • la pétrochimie, devenue gazochimie, Dow Chemical(DOW), LyondellBasell (LYB), 
  • la production d’engrais CF industries (CF), Terra Nitrogen Company(TNH), 
  • la production d’électricité, 
  • les entreprises grande consommatrice d’électricité, 
  • le transport, moteur aux gaz Westport Innovations(WPRT), Cummins (CMI) 
  •  les producteurs d’infrastructure industrielle Chicago Bridge (CBI) ou KBR Inc (KBR)


mercredi 13 août 2014

Portefeuille 'value' en euro

Le portefeuille a un PE de 10.8, le un PE moyen du marché est de 13,67, le PEG du portefeuille est de 0,5 contre une moyenne de 0,83 pour le marché.




L’allocation du portefeuille à un biais petite capitalisation 'value'; les secteurs les mieux représentés sont la consommation cyclique avec 21,4%, les industrielles 32.5%, les matériaux de base 14.6%, la technologie 14% en sont absent les secteurs de la santé, de la téléphonie et des utilités.

Le choix des investissements ne se fait pas en fonction d’une diversification sectorielle ou géographique, avant tout c’est du stock-picking avec une thématique ‘value’ et agnostique.

Arbitrages

  • Achat :

Linedata Services (LIN) est un éditeur de solutions logicielles destinées au monde de la finance et opère dans 50 pays : Europe du Sud (50%), Amérique du Nord (28%), Europe du Nord (20%) et Asie (2%).

Si les revenus sont restés stables depuis le début de la crise à 160 millions, le bénéfice par action par contre est passé de 0.44€ en 2008 à 2.33€ en 2013 soit une croissance annuelle moyenne d’un étonnant 39,7% ; le ROCE est passé de 6% en 2008 à 18,7% en 2013.

Le Per est de 9.33 et l’EV/EBITDA de 4.84, la dette nette est peu élevée 1,33* le bénéfice opérationnel. Suivant la formule magique de Greenblatt LIN à un ROC de 217% et un EY de 15,3%.

Avec Anvaraly Jiva son fondateur et président, Linedata dispose d’un manager hors pair.

  • Ventes :


Delta Plus Group S.A. avec une plus-value de 48.06%.

Symbol Last price Shares Cost basis Mkt value Overall Return Name
BESI 11.77 200 1034 2354 127.66 BE Semiconductor Industries NV
CFEB 71.89 25 1025 1797.25 75.34 Compagnie d'Entreprises CFE SA
EVS 38.21 30 1173 1146.3 -2.28 EVS Broadcast Equipment SA
RCF 49.53 48 1017.6 2377.44 133.63 Teleperformance SA
MGIC 115.22 30 1188 3456.6 190.96 MGI Coutier SA
F 7.1 230 1021.2 1633 59.91 Fiat SpA
SIP 58.15 20 1160 1163 0.26 SIPEF NV
PIC 26.79 60 1117.2 1607.4 43.88 Picanol NV
ALHPC 30.21 40 1108 1208.4 9.06 Heurtey Petrochem SA
RES 101.9 18 1099.8 1834.2 66.78 Resilux NV
ALDEL 21 90 1012.5 1890 86.67 Delfingen Industry SA
UNI 3.84 400 1020 1536 50.59 Unipol Gruppo Finanziario SpA
SLT 45.76 30 1050 1372.8 30.74 Schaltbau Holding AG
AGL 5.93 228 1116 1352.04 21.15 Autogrill SpA
EXM 10.82 130 1111.5 1406.6 26.55 Exmar NV
GE 3.4 460 1104 1564 41.67 Gefran S.p.A.
WDF 7.84 160 1120 1254.4 12 World Duty Free SpA
ALGIL 126.95 13 1158.3 1650.35 42.48 Groupe Guillin SA
ALDAR 18.1 58 1194.8 1049.8 -12.14 Damartex SA
ALCOF 1.65 1100 1309 1815 38.66 Cofidur SA
FED 5.25 220 1298 1155 -11.02 Giorgio Fedon & Figli SpA
TESB 20.52 85 1436.5 1744.2 21.42 Tessenderlo Chemie NV
IRC 2.03 900 1620 1827 12.78 IRCE S.p.A.
LD 5.18 350 1925 1813 -5.82 La Doria SpA
HOLCO 33.47 60 1707 2008.2 17.64 Holland Colours NV
ENG 38.65 40 1944 1546 -20.47 Engineering-Ingegneria Informatica SpA
FLOB 75 25 1777.5 1875 5.49 Floridienne SA
BAF 2.92 500 1650 1460 -11.52 Balda AG
NN 21.23 90 1890 1910.7 1.1 NN Group NV
LIN 20.89 90 1881 1880.1 -0.05 Linedata Services SA

4430.45

4430.45
Cash

samedi 9 août 2014

L'endettement mesuré par le ratio Dette/EBITDA

Le plus souvent pour vérifier qu’une entreprise n’est pas trop endettée on compare les fonds propres et l’endettement.
Le ratio le plus communément utilisé est le ratio dette sur fond propre, plus ce ratio est bas moins l’entreprise est endettée, il est généralement admis qu’un ratio inférieur à 0,5 est considéré comme bon et s’il ne dépasse pas 1 comme acceptable.
Au numérateur on utilise généralement la dette à long terme ou la dette (dette à long terme + dette à court terme) ou encore la dette nette (dette à long terme + dette à court terme - trésorerie) dans les rapports d’entreprise se ratio est souvent dénommé gearing et est exprimé en %. (voir l’endettement)

L’utilisation uniquement des comptes du bilan ne nous dit rien sur la capacité de l’entreprise à faire face à la charge de la dette.

Pour évaluer en combien de temps l’entreprise pourra rembourser sa dette on compare l’endettement au flux de trésorerie libre ainsi une entreprise avec un gearing de plus de 100% et qui dégage une trésorerie élevée sera considérée comme saine.   Dette net/FCF.

Les banques, organisme de crédit ou les agences de notation, plutôt que d’utilisé le FCF qui varie d’une année à l’autre préfère utiliser l’EBITDA (bénéfice avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements) plus stable. Ce ratio mesure la capacité de l’entreprise de rembourser sa dette, si l’endettement est trop élevé ou si l’EBITDA est trop bas, le risque est élevé que l’entreprise éprouve des difficultés pour rembourser sa dette.

Ce ratio Dette/EBITDA sera considéré comme bon en dessous de 2,5, acceptable en dessous de 3 et très mauvais au-dessus de 5.

Ce ratio s’apprécie bien évidemment selon le secteur comme nous le montre le tableau de Moddy’s et correspond à un niveau de rating.


Tweddy Browne dans une étude sur 11 ans (1970-1981) "WHAT HAS WORKED IN INVESTING" montre que dans une stratégie "value", l'élimination des valeurs ayant une dette élevée permet d'augmenté la performance de quelques pour cent. 

Pour cette sélection 2 critères, un C/Vc ou PB bas, le meilleur des ratios et la capacité de l'entreprise à rembourser sa dette avec le ratio Dette nette/EBITDA inférieure à 2.5.
Ticker Mkt Cap € m P/B Net Debt / EBITDA Gearing % Name Sector
RAL 1,749 1.23 2.25 591 Rallye SA Consumer Defensives
VMMA 82.7 0.65 2.28 68.1 VM Materiaux SA Consumer Cyclicals
AT 852.6 0.58 2.00 76.5 ASTM SpA Industrials
HOLCO 28 1.08 0.20 5.7 Holland Colours NV Basic Materials
SZU 2,558 0.64 1.13 19.3 Suedzucker Mannheim Ochsenfurt… Consumer Defensives
AFO 35.8 0.91 -2.01 -43.4 Afone SA Telecoms
PSAT 28.9 1 -1.82 -42.9 Passat SA Consumer Cyclicals
ALDLS 26.7 1.29 2.21 79 Dlsi SA Industrials
EN 8,763 1.19 1.67 63.4 Bouygues SA Industrials
SWA 105.7 0.82 1.81 39.9 Sektkellerei Schloss Wachenhei… Consumer Defensives
EOAN 25,097 0.75 1.42 38.1 E.ON SE Utilities
B8A 207.1 0.97 -0.93 -51 Bavaria Industries AG Industrials
US5 94.7 0.57 -2.53 -74.3 Ultrasonic AG Consumer Cyclicals
CO 9,937 1.29 1.77 85 Casino Guichard Perrachon SA Consumer Defensives
DNX 49.1 0.93 -1.67 -30.8 Dnxcorp Se Consumer Cyclicals
MAN 308 0.94 -0.67 -9.27 Manutan International SA Industrials
CRI 73.8 0.47 0.37 6.33 Chargeurs SA Consumer Cyclicals
KSB 842.4 1.15 -0.95 -25.3 KSB AG Industrials
EC 1,755 0.96 0.07 2.35 Total Gabon SA Energy
SES 181.1 1.29 -0.57 -18.2 Sesa SpA Technology
EXO 7,982 1.15 2.13 366 Exor SpA Consumer Cyclicals
EDF 44,106 1.29 1.67 87.9 Electricite de France SA Utilities
TERB 99.5 1.03 2.03 64.8 Ter Beke NV Consumer Defensives
GIRO 27 0.34 1.90 25 Signaux Girod SA Consumer Cyclicals
BH 849.7 0.78 1.97 44.5 Bongrain SA Consumer Defensives
GBF 2,363 1.09 0.25 5.95 Bilfinger SE Industrials
HBM 1,013 1.11 -0.50 -10.7 Hornbach Baumarkt AG Consumer Cyclicals
HF 28.4 0.49 -1.02 -8.01 HF SA Telecoms
SCDV 95.1 1.17 -2.07 -38.4 Securidev SA Industrials
SIX2 798.4 1.15 1.79 167.4 Sixt SE Industrials
ENI 65,971 1.13 0.65 25.2 Eni SpA Energy
LACR 79 0.84 1.57 27.4 Lacroix SA Industrials
NXI 1,485 0.96 1.26 15.5 Nexity SA Consumer Cyclicals
DELB 5,177 1.02 1.38 29.5 Etablissements Delhaize Freres… Consumer Defensives

lundi 4 août 2014

Portefeuille 'Value' us - août 2014

Le portefeuille à augmenter de 81% depuis sa création contre 52.1% pour le S&P500, durant les 12 derniers mois la performance du portefeuille a été de 24% contre 12,6%.
La performance du portefeuille par rapport à son indice a diminué de plus 1% en 1 mois, c’est dû notamment à la mauvaise performance de HGG, action qui sort du portefeuille.

Achat.

QLogic Corp.( qlgc) est un chef de file et un innovateur technologique de niveau mondial dans le domaine des réseaux, des serveurs à haute performance et de solutions de stockage en réseau.
Les leaders OEM et partenaires de distribution à travers le monde s'appuient sur QLogic pour offrir leurs solutions de réseaux, de serveurs et de stockage.
Lors des derniers résultats trimestriels les ventes ont crû de 5,6%, les ventes ont été avant tout portées par l’ « Advanced Connectivity Platform » dont les ventes ont augmenté de 12,3%.

La marge brute a décliné à 59,2% alors que la guidance était de 64/65%.

Le profit opérationnel est de 5,4 millions à comparer avec une perte de 3,07 millions un an plus tôt, le bénéfice par action est de 16 cents contre une perte de 10 cents un an plus tôt.

Durant le dernier trimestre Qlogic a lié une alliance avec Hewlett-Packard, les produit de Qlogic feront partie de la nouvelle solution « Virtual Connect FlexFabric » d’HP qui est la première solution Ethernet 20 Gigabits.

Les revenus de l’ « Advanced Connectivity Platform » devraient croître de 6% par trimestre.
La marge brute attendue est de 62/63% pour un bénéfice par action de 19/24 cents.

Le management reste optimiste pour l’avenir de ses produits Ethernet et son leadership dans la fibre optique. Qlogic est également un partenaire OEM des grands noms du marché.

Qlogic développe également de nouveaux projets avec Broadcom et Brocade .

Qlogic n’a pas de dette et renoue avec les bénéfices malgré l’environnement macro-économique qui continue à peser sur les ventes de Qlgc.

C’est une société clairement en retournement dont le cours avait baissé de façon exagérée le PB est de 1.13, le PS de 1.71 et le PER prévisionnel de 9, chiffres très bas pour un leader technologique avec un bilan sain et sans dette.

Vente.

hhgregg, Inc. (HGG) est dans un marché déclinant et n’est pas parvenu à prendre le virage des ventes online, j’ai préféré couper ma perte de 33.3%.





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...