Rechercher dans ce blog

lundi 27 juillet 2015

Un précompte augmenté à 27%, quel impact pour l'investisseur.

Le « Tax-Shift » que vient de décider le gouvernement belge à un impact sur les investisseurs.
Le précompte mobilier va augmenter de 25% à 27% et une taxation des plus-values, sur les titres détenus moins de 6 mois, sera introduite.

Les modalités de la taxation des plus-values n’étant pas encore connues, je n’envisagerai ici que l’augmentation du précompte.

L’impact des frais de transaction et de la fiscalité est bien plus important que ce qu’imaginent la plupart des investisseurs.

Illustration avec un exemple purement théorique.

  • · Performance brute annualisée varie de 10 à 25%
  • · Dividende: 0% ou 2% dans ce cas je déduis 2% de la performance brut
  • · Capital initial : 1000€
  • · Durée de l'investissement: 25 ans
  • · Nombre annuel de transactions, 1 
  • · Frais minimum par transaction : 6€
  • · Frais variable par transaction : 0.25%
  • · Frais maximum par transaction : 50€
  • · Précompte mobilier libératoire sur le dividende 25% et 27%
Dans cet exemple, le renouvellement du portefeuille est annuel, les frais sont comptés à l’achat comme à la vente. S’il y a lieu, le dividende annuel sera encaissé et précompté au milieu de l’année.

Les frais par transaction sont de 0,25% avec un minimum de 6€ et un maximum de 50€.

10%
8% + 2% PM 25%
8% + 2% PM 27%
       8,116
       7,409
       7,335
8.73%
8.33%
8.29%
15%
13% + 2% PM 25%
13% + 2% PM 27%
     25,101
     23,405
     23,172
13.75%
13.43%
13.39%
20%
18% + 2% PM 25%
18% + 2% PM 27%
     74,559
     70,830
     70,122
18.81%
18.57%
18.52%
25%
23% + 2% PM 25%
23% + 2% PM 27%
   211,555
   204,586
   202,551
23.87%
23.70%
23.65%
Nous retrouvons dans le tableau le rendement net en valeur et le pourcentage annualisé correspondant à un taux de rendement brut sans dividende et avec dividende précompté à 25 et 27%.



Ce que nous constatons en premier lieu, la magie des intérêts composés, « la force la plus puissante de l’univers » aurait dit Albert Einstein.

Au plus le rendement est bas au plus frais et fiscalité pèsent.

Après 25 ans un investissement de 1 000€ à un taux de 10%, se monte à 8 116€ si le taux est de 25% il se monte à 211 555€.

Il est donc intéressant de choisir un intermédiaire financier avec des frais modérés.

Nous voyons aussi qu’il vaut mieux choisir des actions qui ne distribuent pas de dividende, car le frottement fiscal obère notre profit.

Si les frais et la fiscalité ont un impact non négligeable sur le rendement total de notre portefeuille, un choix judicieux des titres composant notre portefeuille l’est davantage.


Suivez mon portefeuille Européen sur Investir-a-la-bourse.com
la surpeformance actuelle par rapport à sont indice de Référence l'EURO STOXX Net Return est de 12%.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...